Accueil » Stages - Ateliers » L’Atelier des bruits

L’Atelier des bruits

Des bruits qui courent dans la ville dans la campagne, des bruits de cuisine ou de salle de bains, des bruits polluants, des bruits d’animaux, des bruits d’amour, des bruits de machine, d’usine, des bruits qui deviennent musique, les bruits et les sons, se mélangent pour devenir partenaires de nos imaginaires.

Mon travail de recherche sur le Clown-Théâtre m’amène à la musicalité du corps et par prolongement aux objets, aux outils, que celui-ci rencontre... aux partenaires de jeux, aux lieux, s’appuyant sur la réalité et la consistance de ce qui nous entoure, il reste un pas à faire vers l’imaginaire, le sens de nos histoires humaines s’écoule de lui même et donne lieu à des partitions, ou chacun s’inscrit, partage... La prise en compte des âges, des « milieux », est une clé majeur pour la bonne marche de l’atelier, nous parlerons donc d’adaptation aux publics.

La rencontre sous forme de jeux ludiques évolutifs : s’apprivoiser...

Un cercle est formé, le jeu commence, on dira son prénom ou un son, aux autres... on lui donnera de la consistance, de l’ampleur, on le chantera... On fera un son collectif, ce sera... une usine, un drôle d ’animal, un dragon, un sssserpent puis on dansera ce son... en solo, en duo, par trois, tous ensemble... (exemple d’un jeu de voix).

Exploration du corps, déplacement dans l’espace, découverte de l’espace, relation de mise en confiance, conscience du ou des partenaires, écoute... Chacun de ces aspects sont abordés sous formes de jeux... appris et expérimentés, en formation Clown-Théâtre et dans diverses structures (spectacles, stages, ateliers, pour IME, écoles, maisons de retraite, prisons, hôpitaux…).

Des jeux sur l’écoute de la musique, sur les objets usuels (kitchen music), sur la découverte de sons dans des « familles » de matières et matériaux, (végétaux, papier, litho etc.) Les sons frottés, les percussions, les vents, leurs hauteurs, longueurs, densités (notions de musique), découverte d’instruments, petite fabrication d ’instruments. Jeux de mime, questions-réponses, jeux d’interprétation.

Donner corps à une histoire, une écriture collective

Par cette rencontre (nouvelle) avec nous même, nos partenaires, et cet univers de son, où nous nous sommes familiarisés, ayant de la matière à notre disposition, nous construirons une histoire (un spectacle), à partir des propositions de chacun, le son étant la base narrative de l’histoire, le corps un complice, expérience d’une véritable création. Bien sûr nous pouvons nous appuyer sur un livre, un conte, déjà écrit et l’illustrer à notre manière.

L’atelier doit se dérouler sur plusieurs séances (hebdomadaires, mensuelles), avec des temps de pause au sein de celles-ci, des petits temps de paroles, avec les enfants, avec les enseignants et l’animateur.

Connexion

Site réalisé par la Fabrique ouèbe avec des logiciels libres : Spip, Gimp, Emacs.